Enfant du lac

L'enfant du lac

 

En 2008, la France entière s’interroge sur l’identité de l’enfant qui a été retrouvé flottant inanimé dans un lac. Quelques jours après, la gendarmerie arrête celui qui a tenté d’assassiner l’enfant qui par miracle a échappé à la mort, pour qu’il ne dénonce pas le meurtre commis sur sa propre mère quelques heures plus tôt. Me Varaut défend à l’instruction puis devant la Cour d’Assises la jeune victime et sa famille. L’accusé est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.