Légion étrangère

Légion étrangère

 

À Djibouti, un légionnaire meurt lors d’un stage d’entrainement. Le lieutenant qui commandait sa section est accusé d’être responsable de sa mort. La Cour d’Assises de Paris sera pourtant saisie de cette affaire qui sera jugée en 2015, Me Alexandre Varaut défendait l’officier. La Cour d’Assises prononcera une peine de quatre ans d’emprisonnement entièrement assortie du sursis, tenant compte des très importantes circonstances atténuantes.